Offre d’emploi : Animateur·rice pour les séjours d’été (Contrat APE)

Tu as une expérience en animation ou d’éducateur·trice et tu veux passer un été à mettre des étoiles plein les yeux d’enfants qui sont toute l’année en institution de l’Aide à la Jeunesse ?

Arc-en-Ciel est une Organisation de Jeunesse reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle a depuis 1954 pour mission de favoriser le développement de l’enfance et de la jeunesse défavorisées, notamment via le renforcement de l’accès aux activités de loisirs actifs et éducatifs. Arc-en-Ciel regroupe plus de 370 associations actives dans le secteur de la Jeunesse, de l’Aide à la Jeunesse ou œuvrant en milieu populaire, ce qui représente plus de 25.000 jeunes et enfants.

Mission de la fonction

  • Développer, animer et promouvoir le programme des animations d’Arc-en-Ciel afin d’offrir toute aide à l’enfance et la jeunesse défavorisées et, particulièrement, des loisirs actifs et éducatifs aux enfants et jeunes des associations membres
  • Sensibiliser ceux-ci par la mise en projet autour de nos valeurs

Description de la fonction

L’animateur·trice de séjours doit :

  • Concevoir, réaliser et évaluer les séjours à destination de groupes d’enfants et de jeunes
  • Mobiliser les animateurs, intendants et jeunes volontaires des séjours
  • Gérer le suivi administratif et les inscriptions des séjours de l’été
  • Participer activement aux réunions de préparation et d’évaluation des séjours
  • Soutenir la responsable des séjours dans la gestion logistique
  • Mettre une super ambiance en place aux trois séjours, garantir des animations de qualité ainsi qu’un cadre sécurisant durant l’entièreté des 3 séjours.

Profil recherché

Tu es jeune, dynamique, créatif·ve, enthousiaste et motivé·e ? Notre perle rare :

  • Est en possession du BACV et a une expérience probante en gestion de groupes de jeunes
  • Possède le permis B et un passeport APE
  • A une expérience dans le secteur de l’Aide à la Jeunesse
  • A un très bon sens de la communication et travaille très bien en équipe
  • Fait preuve d’esprit critique, d’écoute et d’analyse
  • A le sens des responsabilités, est organisé·e et proactif·ve
  • Est flexible (prestations régulières en soirée, weekend et en résidentiel) et polyvalent
  • Être en possession du BCCV est un plus

Offre d’emploi

Dans le cadre décrit ci-dessus, Arc-en-Ciel offre :

  • Un contrat à durée déterminée temps plein (38h/semaine) de 3 mois (du 1er juin au 31 août 2021)
  • Un lieu de travail en Wallonie et à Bruxelles
  • Une équipe jeune, dynamique et motivée par l’objet social d’Arc-en-Ciel
  • Une mission principale d’animation de 3 séjours de 3 tranches d’âges différentes
  • Une rémunération selon les barèmes de la CP 329.02 (échelon 3)

Intéressé·e par ce poste ?

Envoie ton CV ainsi que ta lettre de motivation à recrutement@arc-en-ciel.be

avant le 16 mai 2021 avec la mention « Animateur∙trice été 2021 » en objet.

Premier entretien de recrutement le 19 mai pour une entrée en fonction le 1er juin.

Animer en ligne, tout un programme !

Pour pallier l’annulation des séjours, l’équipe d’animateurs volontaires et moi-même avons eu l’idée de garder le lien avec les jeunes de nos associations membres et d’offrir des loisirs autrement en mettant sur pied des animations online. Voici les apprentissages que nous avons tirés de cette belle expérience !

Toute l’équipe d’animation réunie en visio-conférence a d’abord réfléchi sur les possibilités en regard des connaissances informatiques de chacun ainsi que des envies. La motivation des troupes fut rapidement mise à l’épreuve. En effet, certains volontaires étaient réfractaires au fait d’animer derrière un ordinateur et, surtout, nous étions peu nombreux à maitriser les applications logicielles de vidéoconférences et leurs options. Il fallait dès lors trouver une façon d’animer qui se rapproche le plus de notre fonctionnement habituel en présentiel avec un fil rouge, des personnages, une quête fantastique, etc. et se familiariser avec de nouvelles techniques d’interactions virtuelles.

En prospectant parmi les outils disponibles sur la Toile, nous avons opté pour l’application Zoom qui permet des partages d’écran, des changements de décors, l’organisation de salles de réunions séparées, une discussion instantanée par chat et de nombreuses autres fonctionnalités. La plateforme de réunions virtuelles, plutôt intuitive, semblait idéale pour organiser des sessions de jeux interactifs en live à destination de nos associations membres.

Arc-en-Ciel venait justement de s’abonner à la version professionnelle : je disposais ainsi d’un maximum de fonctionnalités dont j’allais faire la promotion à mon équipe d’animateurs après une période de familiarisation.

L’équipe fut rassurée de pouvoir s’appuyer sur une personne qui agirait comme responsable du fonctionnement technique ; en lien avec les fonctionnalités existantes de l’application, nous avons mis sur pieds divers jeux online à destination de jeunes d’âges différents : des jeux à postes, un jeu de défis, une soirée contes et une soirée quiz musical. Les associations inscrites recevaient un lien pour se connecter par e-mail et pouvaient nous rejoindre avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone, avec ou sans caméra et sans s’être abonnées à quoique ce soit.

Pour chaque session online, nous avons organisé un « fake » comme nous l’appelions, c’est-à-dire un entrainement en ligne entre nous pour mettre le doigt sur nos points forts et faibles et réajuster notre approche.

En live, il faut être à l’aise avec l’improvisation car de nombreux problèmes techniques peuvent survenir en direct : une caméra qui dysfonctionne, un sondage qui ne s’ouvre pas comme d’habitude ou simplement l’un d’entre nous qui se trompe. Il faut pouvoir pallier tout cela sans que notre public ne s’en rende compte.

Pour permettre à tous les acteurs de se concentrer au maximum, l’idéal est d’avoir une feuille de route qui reprend les grandes étapes du jeu ainsi que tout son matériel prêt à l’emploi. Parfois c’était vraiment la course, nous n’avions que quelques minutes pour nous changer et réapparaitre déguisés face caméra. C’est une réelle aventure riche en émotions, un super projet collectif qui soude les liens entres les animateurs.

Une nouveauté est apparue durant les congés de Carnaval, en plus d’animations online proposées, nous avons conçu des jeux « clé sur porte » imprimables en noir et blanc et accessibles publiquement depuis notre site internet (des balades ludiques, des grands jeux à installer rapidement dans le jardin ou l’institution, …). Conscients de la fracture digitale et du désir éventuel de faire une pause avec le numérique durant les vacances, nous avons par ce biais pu toucher plus largement nos associations membres pour continuer à leur offrir des loisirs.

Cet article a été originellement publié dans le Pério d’Arc-en-Ciel de février/mars/avril 2021.

Source graphique : Vecteezy.

« En route vers ailleurs » : lancement de la campagne

Le Délégué général aux droits de l’enfant (DGDE) s’est associé à l’ASBL Arc-en-Ciel pour permettre aux enfants, aux jeunes et à leurs accompagnants de partir en excursion.

Dès aujourd’hui, nous organisons un appel aux dons afin de récolter les fonds nécessaires pour mettre à disposition des associations un moyen transport. Nous souhaitons ainsi faciliter la mobilité des structures intéressées et leur permettre, le temps d’une journée (minimum, selon le projet), de se rendre là où les enfants le souhaitent : à la mer, en Ardenne, à la campagne, au musée, …

Un constat : la crise a aggravé les inégalités

Depuis plusieurs jours, les contenus des médias et des réseaux sociaux n’ont pas manqué d’informations liées à l’attitude des Belges confrontés, en même temps, à des mesures de confinement sévères (avec fermeture des écoles et de tous les commerces non essentiels) et une météo particulièrement clémente en ce début de printemps.

Un an après son début, la pandémie de coronavirus a bouleversé toutes nos habitudes, affecté tous nos quotidiens, fragilisé un grand nombre d’entre-nous en brisant des destins, des carrières, des espoirs, en attaquant tous nos droits en général et ceux des enfants en particulier. Mais, c’est un fait, la Covid-19 a aussi aggravé les inégalités
de notre société et impacté plus durement les plus faibles et les précaires
.

Deux faits se sont récemment télescopés sur le fil des actualités que nous faisons défiler du bout des doigts sur nos écrans : la ruée vers les plages de foules remplissant des trains pour le littoral et certains transports scolaires roulant à vide depuis l’obligation de fermer les écoles une semaine avant la date officielle du début du congé de printemps. Deux faits qui n’ont pas manqué de susciter de nombreux commentaires, dont l’immense majorité très négatifs, péjoratifs, allant jusqu’au mépris de classe et à l’injure.

Comme si certains avaient d’autres choix que de saisir l’occasion qui se présente à eux d’enfin utiliser leur rail-pass gratuit avant sa date de péremption, pour bénéficier d’un jour de répit dans un monde confiné où la réalité quotidienne se réduit trop souvent à quatre murs, trop près les uns des autres, abritant une famille entière, sans évasion
possible qu’elle soit sportive, culturelle, sociale ou éducative. Quand on sait que seuls 13% des Belges se rendent à la côte en train (87% en voiture) on comprend que les mesures de restriction d’utilisation de ce transport public touchent toujours les mêmes déjà en difficulté par ailleurs.

Un projet : soutenir l’accès aux loisirs pour tous les enfants

Plutôt que d’alimenter la chronique, le Délégué général a eu l’idée de proposer son aide pratique à des milieux d’accueil et des structures d’hébergement d’enfants moins favorisés. Ces milieux où les enfants, les jeunes, les équipes de travailleurs doivent se contenter du même horizon chaque jour depuis une année. Sans pouvoir relever la tête. Dans l’obligation pour les travailleurs de première ligne de suppléer aux occupations des enfants et des jeunes supprimées pour cause de coronavirus, sans autre gratification particulière que celle du travail bien fait dans des conditions délicates, avec les quarantaines, les malades, l’épuisement, à gérer…

Offrir une sortie, un jour dehors, hors ses murs, hors ses contraintes, hors la répétition de toujours le même. Notre institution s’est associée à l’ASBL Arc-en-Ciel pour faciliter la mobilité des structures intéressées en mettant un transport à leur disposition, une journée, pour une excursion là où les enfants et les jeunes souhaitent se rendre : à la mer – pourquoi en seraient-ils privés, en Ardenne, au musée, à la campagne…

La proposition a été accueillie avec enthousiasme par celles et ceux dont les budgets ne suffisent pas à la planifier seuls, que la gestion du réel réduit à un pragmatisme où même les escapades de 24 heures sont exclues de l’agenda. Ce cadeau, qui peut faire la différence et changer pour de vrai le quotidien de nombreux enfants en Fédération WallonieBruxelles, et des équipes de professionnels qui les accompagnent, le Délégué général et Arc-en-Ciel ne sont pas les seuls à pouvoir le faire.

Pour quelques centaines d’euros, il est possible de réserver un bus pour un jour et de proposer une collation de qualité à des dizaines de jeunes (l’Horeca restant fermé pour l’heure). Afin d’élargir cette proposition au plus grand nombre d’enfants en Wallonie et à Bruxelles, le Délégué général et Arc-en-Ciel ASBL ont décidé d’organiser une grande collecte de fonds dont la totalité des montants recueillis sera utilisée pour leur offrir au moins une journée de vacances hors de leur immuable quotidien. Aucun don n’est dérisoire quand on sait l’impact positif qu’il peut avoir sur un jour de la vie d’un enfant et vous pouvez prendre le temps de décider puisque le projet restera actif jusqu’à la fin des prochaines vacances d’été.

La durée de la pandémie et des mesures de gestion de la crise qui en a découlé et qui nous privent d’une partie de nos libertés, d’une partie de nos loisirs, de nos jeux, des plaisirs de l’existence, représentent une épreuve douloureuse pour certains plus que d’autres. Faisons en sorte de réduire un peu les injustices creusées par le virus en unissant nos forces et nos moyens pour offrir un peu de répit à des enfants et des jeunes qui ont moins de chance que d’autres. Il y a l’équipe de 11 millions que l’on nous a demandé de former pour faire face à la crise. Il n’en faudra pas autant pour faire la différence ici. Nous comptons sur vous.


En pratique : comment participer ?

Vous êtes donateur.rice ? Dès maintenant et jusqu’au 30 juin 2021, il vous suffit de faire un don sur ce lien de crowdfunding. Ne l’oubliez pas, chaque centime compte. N’hésitez pas à relayer et à partager l’information pour nous offrir un maximum de visibilité !

Pour les associations en charge de l’enfance et de la jeunesse désireuses de répondre à l’appel à projet, il vous faudra compléter le formulaire en ligne entre le 3 et le 31 mai 2021.

Personnes de contact

Pour le Délégué général
aux droits de l’enfant
David Lallemand
Conseiller en communication
et responsable des projets
david.lallemand@cfwb.be

Pour Arc-en-Ciel ASBL
Sophie Vanderheyden
Attachée de presse
sophie.vanderheyden@arc-en-ciel.be
0476 03 50 51

Vacances de Pâques : découvrez nos animations !

Les vacances de Pâques commencent dans quelques jours ! Outre la traditionnelle chasse aux œufs, vous vous demandez quelles activités organiser pour vos jeunes ? Arc-en-Ciel est là pour vous !

Nos animations téléchargeables

Téléchargez et imprimez nos activités de Pâques :

Le soleil est de la partie ? Choisissez l’une de nos balades et prenez un grand bol d’air frais tout en vous amusant !

Nos animations en ligne

Mercredi 14/04 – 15h30-17h
Jeu de plateau online pour les 6-8 ans au côté de Mimissiku, un indien de la Patagonie profonde qui est l’invité surprise de la semaine chez Arc-en-Ciel. Il souhaite partager la façon dont se déroule la fête de Pâques dans son village. Venez à la rencontre de ce personnage riche en couleurs pour un moment ludique unique !

Vendredi 16/04 – 19h-20h30
Jeu d’enquête online pour les 9-13 ans. Prenez part à une aventure de grande envergure, au côté du célèbre détective Sherlock Holmes, sous les ordres de Cléopâtre. Ces personnages délirants et d’autres intervenants « surprises » mettront les jeunes à contribution pour les aider à résoudre une passionnante mission au cœur de l’Egypte, au sujet d’œufs en chocolat égarés !

Convaincus ? Les inscriptions se passent ici !
Ce dont vous avez besoin : un ordinateur (ou tablette), une connexion Internet convenable, de quoi écrire et quelques feuilles de brouillon. Nous demandons que les jeunes soient toujours accompagnés par un.e encadrant.e. Psss : et c’est gratuit en plus !

Notre escape game en ligne

Dans cet escape game en ligne accessible ici, nous t’invitons à aider Susie à retrouver le code de son ordinateur !

Voici son message : « Peux-tu m’aider? J’ai besoin d’accéder à mon ordinateur. Malheureusement j’ai perdu le code… aide-moi à résoudre les énigmes qui me permettront de le retrouver ! Voici quelques petites informations qui pourraient t’être utiles :

  • N’hésite pas à prendre une feuille pour noter les indices que tu trouves.
  • Il y a 3 chiffres en haut à droite qui peuvent t’aider, à chaque fois un peu plus.
  • Les flèches bleues à droite te ramènent en arrière.
  • Attention au temps, tu n’as que 30 min, le temps qui reste est indiqué en bas à droite.
  • N’hésite pas à cliquer un peu partout.
  • Si tu le souhaites, utilise internet pour t’aider à trouver les réponses.
  • Si tu joues à distance avec un ami, n’hésite pas à partager ton écran pour jouer ensemble. »

Bon amusement et bonnes vacances de Pâques !

Récolte solidaire : la 67e Opération Arc-en-Ciel atteint son objectif

Ces 13 & 14 mars, l’Opération Arc-en-Ciel, grande récolte de vivres non périssables, a fêté sa 67e édition. L’objectif était de récolter des vivres non périssables afin de permettre à 15.000 enfants et jeunes défavorisés d’avoir accès à des loisirs. Malgré les restrictions sanitaires, c’est un pari réussi : plus de 106.000 kilos* de vivres ont été récoltés !

Cette année, la traditionnelle collecte en porte à porte avait évolué pour s’adapter à la situation sanitaire. Il n’était pas possible de sonner aux portes ni de réunir trop de personnes dans les centres de tri. Des restrictions qui faisaient craindre une récolte moindre… Pourtant, cette édition 2021 a dépassé les attentes. « Nous avons récolté 106 tonnes de vivres non périssables, soit 3 tonnes de plus que nécessaire pour couvrir la demande de base. Nous pouvons donc servir davantage d’associations bénéficiaires ! Et ce n’est pas fini, puisque nous acceptons les dons dans les magasins partenaires jusqu’au 20 mars » explique Sophie Vanderheyden, responsable de l’Opération Arc-en-Ciel.

Une excellente nouvelle pour les 15.000 enfants et jeunes défavorisés qui bénéficieront de cette récolte. Ces jeunes sont issus d’associations aux profils variés comme des Maisons d’Accueil et d’Hébergement, des Maisons de Jeunes ou encore des Écoles de devoirs. Essentielles, celles-ci manquent toutefois de subsides pour réaliser pleinement leur action. C’est là qu’intervient la récolte de vivres puisqu’elle permet à ces structures de réaliser des économies sur leur budget « nourriture » et d’utiliser cet argent pour des journées de loisirs ou des séjours. « En 2021, l’Opération Arc-en-Ciel est plus que jamais nécessaire pour ces associations et les jeunes dont elles s’occupent. Et, au-delà du résultat chiffré, cet élan de solidarité de la part des Belges insuffle également un peu d’espoir et d’optimisme », conclut Sophie.

*Mise à jour 15/04/2021 : il s’agit désormais de 106.000 kilos de vivres et non plus 90.000.

Lire le communiqué de presse dans son intégralité (746 Ko)

Vous n’avez pas reçu de sacs dans votre boîte aux lettres ou personne n’est venu le chercher ce week-end ? Il est encore possible de nous faire un don de vivres non périssables ou de produits d’hygiène !

Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans l’un des magasins partenaires jusque et y compris ce samedi 20 mars pour y déposer vos dons. La liste complète de ces magasins est disponible ici.

Vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer mais bien l’envie de nous soutenir ? Vous pouvez faire un don sur le compte BE47 6300 1268 0080 avec la communication « Opération Arc-en-Ciel ». Pour tout don de minimum 40€, vous bénéficiez d’une déduction fiscale de 45%.

Merci à nos partenaires !

Nous souhaitons remercier nos partenaires qui ont ouvert les portes de leurs magasins à l’Opération : la chaine FOX & Cie et celle de Tape à l’Oeil, la papeterie Ciaco de LLN, les Scouteries bruxelloises, Starpole et les petits commerces locaux qui ont accepté une tirelire aux caisses.

Merci également aux sociétés qui nous ont fait un don de vivres non périssables : Jules Destrooper, A-Derma, Turtle et Trendy Food.

Enfn, merci à la TEC, à la Stib et aux médias qui ont fait la promotion de cette action solidaire !

Participez à l’Opération Arc-en-Ciel 2021 !

Ces 13 & 14 mars, l’Opération Arc-en-Ciel, grande récolte de vivres non périssables, fêtera sa 67e édition. L’objectif est de récolter un maximum de vivres afin de permettre à 15.000 enfants et jeunes défavorisés d’avoir accès à des loisirs. En 2021, la collecte change et s’adapte à la situation sanitaire afin d’assurer la sécurité et le bien-être de tous les participants et donateurs.

Nous invitons donc les habitant.e.s de Bruxelles et de Wallonie à déposer leurs vivres non périssables (biscuits, céréales, boissons, riz, boîtes de conserve de légumes ou poisson, etc.) :

Soit devant leur porte SEULEMENT S’ILS ont reçu au préalable le sac Arc-en-Ciel dans leur boîte aux lettres. Les récoltants passeront dans la mesure du possible dans les rues afin de ramasser les sacs déposés sur le pas des portes.

Soit dans l’un de nos magasins partenaires :
• Tous les magasins Fox & Cie (liste des magasins ici)
• Tous les magasins Tape à l’Oeil (liste des magasins ici)
• À la papeterie Ciaco – LLN (13 rue Charlemagne, 1348 Louvain-la-Neuve)
• Dans le magasin Starpole (1442 chaussée de Wavre 1442, 1160 Bruxelles)
• À La Scouterie d’Ixelles (21 rue de Dublin, 1050 Bruxelles)
• À La Scouterie d’Etterbeek (34 avenue de Tervueren, Magasin 19, 1040 Etterbeek)

Consultez la liste complète (471 Ko) de nos magasins partenaires.

Merci pour votre participation !

Animations en ligne pour les vacances de Carnaval

En manque d’idées pour occuper vos jeunes durant les vacances de Carnaval ? Arc-en-Ciel vous propose de nouvelles fiches d’animation ainsi que deux animations live par visio (Zoom) pour les enfants dès 8 ans !

Au programme notamment : une vraie course à l’énigme (grand jeu) et des quizz lors d’une veillée avec un blind test ! Vous aurez besoin d’un ordinateur/une tablette, d’une connexion convenable et de votre bonne humeur

Horaire des animations live

Soirée musicale
Mercredi 17/02 , de 19h à 20h30

Grand jeu online (2 horaires)
Vendredi 19/02 , de 14h à 15h30
Vendredi 19/02, de 16h30 à 18h

Intéressé-e ? Envoyez un mail (maximum 3 heures avant l’activité) à celine.mouchet@arc-en-ciel.be pour vous inscrire !

Fiches d’animation téléchargeables

Nous vous proposons de profiter des températures qui se réchauffent doucement et de prendre l’air avec ces quatre balades :

Et de vous remuer les méninges avec l’escape game « Maudite pièce » (890 Ko)…

Pour retrouver le reste de nos animations téléchargeables, c’est par ici !


Source image : Freepik.com

Opération Arc-en-Ciel : déposez vos vivres dans nos magasins partenaires

L’Opération Arc-en-Ciel, notre grande récolte de vivres non périssables, approche à grands pas ! Rendez-vous du 22 février au 20 mars dans nos magasins partenaires pour y déposer vos vivres non périssables.

Où puis-je déposer mes dons ?
Que puis-je donner ?

Nous récoltons des vivres non périssables : conserves, pâtes, riz, etc. Nous avons notamment grand besoin de collations saines pour les enfants : jus de fruits, biscuits de petit-déjeuner, galettes de riz soufflé, etc.

Pour plus d’info sur l’Opération Arc-en-Ciel, rendez-vous ici.

Merci pour votre participation !