Cet été, pédalez pour Arc-en-Ciel !

Ce 29 août, le BXL Tour revient pour sa 5ème édition ! À cette occasion, nous avons 30 places à offrir aux 30 premiers volontaires qui souhaitent relever le défi pour Arc-en-Ciel. L’occasion de terminer l’été en beauté en alliant challenge sportif, action solidaire et moment de rencontre.

Le BXL Tour est une course cycliste de 40 km qui se déroule à la fin de l’été et dont le parcours permet de (re)découvrir notre belle capitale. Le départ se fera Place des Palais et l’arrivée à l’Atomium. Le parcours est entièrement fermé et donc sécurisé… et fun, puisqu’on roulera dans les tunnels !

Vous avez envie d’enfourcher votre vélo pour soutenir une belle cause ? Participez à la course au sein de l’équipe Arc-en-Ciel et faites-vous parrainer par votre entourage. Les fonds récoltés serviront à financer une ou plusieurs journée(s) de loisirs pour des enfants défavorisés. Notez que chaque don de 40€ ou plus est fiscalement déductible à hauteur de 45%.

Les inscriptions se font via ce formulaire jusqu’au 31 juillet. Une confirmation d’inscription sera envoyée les jours suivants et les informations quant au point de rencontre et autres formalités seront communiquées par mail.

À l’arrivée et au départ, une équipe d’Arc-en-Ciel sera là pour encourager les volontaires et échanger autour de quelques rafraîchissements. Des questions ? Retrouvez toutes les infos sur le site de BXL Tour ou contactez-nous via partenariat[at]arc-en-ciel.be.

Crédit photo : BXL Tour 2020

Lettre ouverte pour une réduction d’impôt de 60% en 2021 également

Arc-en-Ciel se joint à de nombreuses fondations et associations pour demander au gouvernement fédéral de renouveler en 2021 la réduction d’impôt à 60% pour les libéralités aux institutions agréés. Instaurée dans le contexte de la pandémie, cette mesure exceptionnelle est plus que jamais d’actualité ! Lisez la lettre ouverte dans son intégralité ci-dessous.

Lettre ouverte au Gouvernement fédéral : Pour une réduction d’impôt de 60% en 2021 également !

Les soussigné[e]s représentent des centaines d’associations et de fondations engagées dans l’intérêt sociétal. Elles et ils appellent le Gouvernement fédéral à renouveler en 2021 la réduction d’impôt spéciale de 60% pour les libéralités aux institutions agréées.

Depuis le printemps 2020, la crise due à la Covid-19 a fait des dégâts énormes. Peu de secteurs y ont échappé. Les associations et les fondations engagées dans l’intérêt sociétal ont elles aussi énormément souffert. Selon le Baromètre de la Fondation Roi Baudouin datant de novembre 2020, un tiers de ces organisations a perdu au moins 30% des dons pendant les dix premiers mois de l’année. D’autres sondages à plus petite échelle montrent que le montant total des dons a diminué en 2020.

Et la crise est loin d’être terminée. Même si le déconfinement s’amorce et permettra sans doute bientôt le retour de certaines activités de récolte de fonds, la crise économique succédant à la crise sanitaire aura inévitablement un impact négatif sur nos associations, pendant des mois voire des années. Ce qui pourrait mettre en péril une partie des missions importantes que nous remplissons.

Nous demandons dès lors vivement au Gouvernement fédéral une mesure simple, qui permettrait aux associations agréées de limiter l’érosion des rentrées : augmenter la déductibilité des dons faits en 2021 et porter la réduction d’impôt de 45 à 60%. Cette mesure, déjà prise l’an dernier, a permis de sauver les meubles en fin d’année.

Nous attendons du Gouvernement qu’il la reconduise en 2021.

Ajoutons qu’il en coûte moins aux pouvoirs publics de mieux subventionner les dons à une association qui fait un travail qui leur incombe (en partie) que de devoir assumer l’intégralité de la dépense (d’après Etienne de Callataÿ, dans La Libre Belgique, le 21 mai 2021).

Nous demandons donc au Gouvernement fédéral un signal clair, dans les meilleurs délais. Ce signal nous permettrait de communiquer à nos donateurs et sympathisants que leurs dons bénéficient d’un nouveau coup-de-pouce en 2021.

Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (AERF) asbl, Erik Todts, président

Fédération Belge des Fondations Philanthropiques (FBFP) asbl, Jan van den Nieuwenhuijzen, président

Ngo-federatie vzw, Arnout Justaert, directeur

Acodev asbl, Raphaël Maldague, directeur

De Federatie – Sociaal-Cultureel Werk en Amateurkunsten , Dirk Verbist, directeur.

Membres et signataires :

11.11.11. – Koepel internat. solidariteit, Hertogen Els, Directeur; ACDA, Bourdon  Colette, Présidente; Action Vivre Ensemble, Fischer  Axelle, Secrétaire-générale ; ADR Vlaanderen, Goebels Jozef, Voorzitter; ADRA, Lo Boglio Jonathan, Directeur; AIC Solidarité, de Callataÿ Tayde, Présidente; AIF+, Corsini Luciano, Voorzitter; Amnesty Intern. Belgique Francophone, Hensmans Philippe, Directeur Général; Amnesty International Vlaanderen, Weber Inger, Coördinator Fundraising; Apopo, Haalboom Esther, Executive Secretary; Arc-en-Ciel, de Radiguès Thibaut, Coordinateur; Artsen zonder Vakantie, Bonte Stefaan, Directeur; Autre Terre, Denayer Ancré, Président; Autre Terre, Oury Vincent, Directeur; Avansa Limburg, Poelmans Greet, Directeur; Avansa Oostende-Westhoek, Carlier Kris, Coördinator; Avansa Regio Brugge, Duc Karl, Coördinator; Avansa Vlaamse Ardennen-Dender, Gysels Jos, Coördinator; Be Planet, Desrumaux Katrien, Coördinatrice; Belgische Cardiologische Liga, Daoud Sandrine, Directrice   ; Bos+, De Somviele Bert, Directeur; Broederlijk Delen, Herijgers Lieve, Directeur; BRS, Moors Kurt, General Coordinator; CADTM, Brigitte PONET Olivier BONFOND, co-président.e.s; Caritas International, Cornet François, Directeur; çavaria, Aerts Yves, Algemeen Coördinator; Child Focus, De Pauw Heidi, CEO; Child Help, Leblicq Anke, Coördinator; CLT Gent, David Hubert, voorzitter; CNCD 11.11.11, Zacharie Arnaud, Secrétaire Général ; Codéart, Charlier Philippe, Président; Comité de soutien de Clairval, Lamy André, Administrateur; Commission Justice et Paix, Uluç Timur, Secrétaire Général ; Compagnons Dépanneurs, Nyssen-Baudewyns Cécile, Directeur Général; Con Tempo, Beirens Greet, Voorzitter; Congodorpen, Guyaut Magali, Directrice; Continuing Care, Scheid Xavier, Directeur; Croix Rouge de Belgique, Masset Marie, Directeur Communication et Marketlng; Cultuurlab Vlaanderen, D’hondt Dimitri, Voorzitter; Cunina, Vangheel Sophie, Algemeen Directeur; Damiaanactie, Van den Kerckhove Ludo, CEO; Danspunt, Raspoet Iris, Directeur; De Ark Antwerpen, Nelis Suzanne, Directeur; De Ark Gent, Focquaert Barbara, Directeur; De Ark Moerkerke-Brugge, Van Ooteghem Ann, Directeur; De Ark Vlaanderen, Roose Johan, Regionaal Verantwoordelijke; De Katholieke Gilde, De Raedemaeker Jos, Voorzitter; De Lovie, Deferme Patrick, Algemeen Directeur; De Transformisten, Janssens Barbara, Coördinator; De Vrienden van Zuster Emmanuelle, Etien Christophe, Directeur; Dierenartsen zonder Grenzen, Joolen Marc, Algemeen Directeur; Djapo, Boon Kaat, Directeur; Dominiek Savio, Vanneste Philip , Gedelegeerd Bestuurder; Doof Vlaanderen, Stevens Helga, Algemeen Directeur; Dynamo International, de Boevé Edwin, Directeur; Eclosio, Pascal Sophie, Coordinatrice; Entraide & Fraternité, Fischer  Axelle, ; EVA, Orbie Jan, Voorzitter; F.R.S. – F.N.R.S., Halloin Véronque, Secrétaire Générale; Fairfin, Lauriks Els, Coordinatrice; FedOS, Baeyens Jean-Pierre, Voorzitter; Feniks, Marzo Fernando, Voorzitter; Ferm, De Dobbeleer Monique, Directeur; Festival voor Vrede Gent, Goethals Peter, Bestuurder; FIAN Belgium, Kroff Florence, Coordinatrice; Fondation Brugman, Verslype Marcel, Président; Fondation Charcot, Bloem-Gonsette Isabelle, Administrateur Délégué; Fondation contre le Cancer, Koeprig Benoit, Directeur Général; Fondation Marie et Alain Philipsson, Philipsson Alain & Marie, Président/Vice-Présidente; Fondation Saint-Luc, Schmidburg Tessa, Secrétaire Générale; FOS, Vandewalle Annuschka, Algemeen Secretaris; FPRA, Lefèvre Gabrielle, Présidente; Fracarita, Decoene Jan, Coördinator; Frères des Hommes, Diaz Cecilia, Secrétaire Générale; Fundraisers Alliance Belgium, Penne Isabelle, Voorzitter; Geomoun, Nuyt Cécile, Directrice; Greenpeace Belgium, Del Re Valerie, Executive Director; Growfunding, Lamote Frederik, Directeur; Handicap International, Telemans Erwin , Directeur Benelux; Het Blauwe Kruis Brugge, Costers Etienne, Penningmeester; Iles de Paix, Wuestenberghs Marie, Directrice Générale; Inclusie Ambassade, Firlefyn Greet, Algemeen Coördinator; Jeugddorp , Martie Mol, Directeur; Joods Museum van België, Blondin  Philippe, Président ; Katharinahof, Cornillie Eveline, Projectleider; KBA FONCABA, Bonte Luc, Voorzitter; Keten van Hoop België, Clément de Cléty Anita, Directrice; Kinderen Derde Wereld, Vandamme Johanna, Secrétaire Générale; Kom op Tegen Kanker, Michils Marc, Algemeen Directeur; Koor&Stem, Keymeulen Jeroen, Directeur; Kunstenfestivaldesarts, Van Stratum Sophie, Coordinator; Le Monde selon les Femmes, Bertrand-sanz Agnès, Coordinatrice; Ligue Alzheimer, Henry Sabine, Présidente; Louvain Coopération, Pochet Jean-Michel, Directeur Général; Lucia, du Roy Ax., Président; Make-A-Wish Vlaanderen, Vander Stichele Hilde, Algemeen Coördinator/CEO; Mamas for Africa, Nelles Sandra, Communicatie & Fondsenwerving; Markant, Devriendt Diane, Algemeen Directeur; Masereelfonds, Franceus Kelly, Nationaal Coördinator; Mékong Plus, Becattini Loanna, Déléguée gestion journalière; Memisa, Van Belle Elies, Directrice Générale; Mercy Ships, Van Dijk Bert, Voorzitter; Miel Maya Honing, Olivier Benoît, Administrateur; Mindwize, Van Uytven Liesbeth, Managing Director Belgium; Mobiel 21, Van den Broeck Els, Algemeen Directeur; Mothers and Midwives support, Thibaut Claire, Directrice  ; MS Liga Vlaanderen, De Groote Luc, Algemeen Directeur; Muco Vereniging, Joris Stefan, Algemeen Directeur; Muntuit, Van Parijs Sander, Dagelijks Bestuurder; Muziekkapel Koningin Elisabeth, de Launoit Bernard, Executive President; Natuurpunt, Rycquart Walter, Algemeen Directeur; Neos , De Loose Martin, Directeur; OKRA, De Soete Mark, Algemeen Directeur; Onafhankelijk Leven, Ceule Dave, Algemeen Directeur; Onze Kleine Weeskinderen, Pollentier Joëlle, Directeur; Oost West Centrum, De Cuyper Luc, Directeur; Oscare, Maertens Koen, Managing Director; Paleis voor Schone Kunsten, Wastiaux Albert, Voorzitter Directie comité & COO; Palestina Solidariteit, Vandecan Myriam, Voorzitter; Pasar, Vandendriessche Michel, Gedelegeerd Bestuurder; Pax Christi Vlaanderen, Nieuwinckel Stefan, Directeur; Pelicano, Hoorne Christiaan, Gedelegeerd Bestuurder; Plan International Belgium, Van Cauwenbergh Bart, Directeur FMC; Quinoa, Debaisieux Hélène, Coordinatrice; Rikolto, Wyckaert Jan, Directeur; Rode Kruis Vlaanderen, Jansen Ann, Directeur Marketing & Comm.; Search for Common Ground, Burton Charline, Executive Director; Sensoa, Lambrechts Chris, Directeur; Sensorial Handicap Cooperation, de Briey Valérie, Directrice Exécutive; Solidarité Protestante, Mayala Jonathan, Secrétaire Exécutif; SolSoc, Abeels  Patrick, Récoltes de Fonds; SOS Kinderdorpen, Boeykens Hilde, Directeur; S-Plus, Maes Corry, Nationaal Verantwoordelijke; Stem van de Libanese Vrouw, de Romrée Florence, Bestuurder; Stichting Alzheimer Onderzoek, Nys Wilfried, Voorzitter; Stichting Brandwonden, Peersmans Willy , Communicatie & Fondsenwerving; Straatverplegers, Van den Broeck Koen, Directeur Communicatie; Studio Globo, Spanhove Piet, Directeur; t Eilandje, Dierickx Ariane, Directrice Générale; Trias ngo, Delbare Lode, Algemeen Directeur; UCOS, De Bisschop Bert, Directeur; Uilenspel, Bories Sahin, Coördinator; Unie van Actieve Verenigingen, Çaglar Ali, Algemeen Directeur; United Fund for Belgium, Tricot Cathérine, Executive Director; UZ Brussel Foundaton, Noppen Marc, Gedelegeerd Bestuurder; UZA Foundation, Van der Straeten Johnny, Voorzitter; Velt, Overloop Stijn, Directeur; Via Don Bosco, Lammens Filip, General Manager; Viva-SSV, Celis Karla, Nationaal Verantwoordelijke; Vlaamse Actieve Senioren, Velghe Johan, Algemeen Voorzitter; Vlaamse Vereniging voor Autisme, Bauwens Tine, Voorzitter; VOSOG, Van Dam Guido, Voorzitter; Vrede, Teirlinck Pieter, Coördinator; Vredesactie, Stynen Roel, Coördinator; VUB Foundation, Marneffe Isabelle, Director; WAPA International, Joos Christopher, Président; Welzijnsschakels, Geukens Hanne, Coördinator; Welzijnszorg, Trappeniers Koen, Directeur; Werelddorpen voor Kinderen, Bister Isabelle, Administrateur Délégué; WSM, Verstraeten Bart, Algemeen Secretaris; Zij-kant, Claes Vera, Nationaal Secretaris; Zorgmassage, Hubleau Jan, Dagelijks Bestuurder.

Offre d’emploi : Animateur·rice pour les séjours d’été (Contrat APE)

Tu as une expérience en animation ou d’éducateur·trice et tu veux passer un été à mettre des étoiles plein les yeux d’enfants qui sont toute l’année en institution de l’Aide à la Jeunesse ?

Arc-en-Ciel est une Organisation de Jeunesse reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle a depuis 1954 pour mission de favoriser le développement de l’enfance et de la jeunesse défavorisées, notamment via le renforcement de l’accès aux activités de loisirs actifs et éducatifs. Arc-en-Ciel regroupe plus de 370 associations actives dans le secteur de la Jeunesse, de l’Aide à la Jeunesse ou œuvrant en milieu populaire, ce qui représente plus de 25.000 jeunes et enfants.

Mission de la fonction

  • Développer, animer et promouvoir le programme des animations d’Arc-en-Ciel afin d’offrir toute aide à l’enfance et la jeunesse défavorisées et, particulièrement, des loisirs actifs et éducatifs aux enfants et jeunes des associations membres
  • Sensibiliser ceux-ci par la mise en projet autour de nos valeurs

Description de la fonction

L’animateur·trice de séjours doit :

  • Concevoir, réaliser et évaluer les séjours à destination de groupes d’enfants et de jeunes
  • Mobiliser les animateurs, intendants et jeunes volontaires des séjours
  • Gérer le suivi administratif et les inscriptions des séjours de l’été
  • Participer activement aux réunions de préparation et d’évaluation des séjours
  • Soutenir la responsable des séjours dans la gestion logistique
  • Mettre une super ambiance en place aux trois séjours, garantir des animations de qualité ainsi qu’un cadre sécurisant durant l’entièreté des 3 séjours.

Profil recherché

Tu es jeune, dynamique, créatif·ve, enthousiaste et motivé·e ? Notre perle rare :

  • Est en possession du BACV et a une expérience probante en gestion de groupes de jeunes
  • Possède le permis B et dans les conditions pour obtenir un passeport APE
  • A une expérience dans le secteur de l’Aide à la Jeunesse
  • A un très bon sens de la communication et travaille très bien en équipe
  • Fait preuve d’esprit critique, d’écoute et d’analyse
  • A le sens des responsabilités, est organisé·e et proactif·ve
  • Est flexible (prestations régulières en soirée, weekend et en résidentiel) et polyvalent
  • Être en possession du BCCV est un plus

Offre d’emploi

Dans le cadre décrit ci-dessus, Arc-en-Ciel offre :

  • Un contrat à durée déterminée temps plein (38h/semaine) de 2 mois (du 1er juillet au 31 août 2021)
  • Un lieu de travail en Wallonie et à Bruxelles
  • Une équipe jeune, dynamique et motivée par l’objet social d’Arc-en-Ciel
  • Une mission principale d’animation de 3 séjours de 3 tranches d’âges différentes
  • Une rémunération selon les barèmes de la CP 329.02 (échelon 3)

Intéressé·e par ce poste ?

Envoie ton CV ainsi que ta lettre de motivation à recrutement@arc-en-ciel.be avant le 24 juin 2021 avec la mention « Animateur∙trice été 2021 » en objet.

Un entretien de recrutement est prévu le mardi 29 juin en journée.

Et si votre matériel de bureau inutilisé servait à remplir des cartables ?

Pour sa grande récolte de matériel scolaire, Arc-en-Ciel recherche du matériel d’écriture et de papeterie !

Nous faisons appel aux sociétés et ASBL dont les collaborateur·rices sont en télétravail depuis un an et qui ont encore en stock des fournitures de bureau inutilisées.

Si vous avez du matériel en surplus, pensez à en faire don à Arc-en-Ciel. Notre association se chargera de composer des packs scolaires complets et à les distribuer à près de 2500 enfants défavorisés à Bruxelles et en Wallonie.

Ce que nous recherchons ? Surtout des bics, crayons, gommes, ciseaux, blocs de cours, cahiers, etc. Bref, du petit matériel pour écrire et dessiner ! Retrouvez la liste complète ci-dessous.

Partagez ce message dans votre entourage et discutez-en avec votre office manager ou responsable des achats. Ensemble, offrons une belle rentrée des classes à un maximum d’écoliers !

Quel matériel pouvez-vous donner ?

  • De quoi écrire et colorier : bics, stylos, crayons noirs, crayons de couleur, magicolor, fluos, encre, etc.
  • Tipp-ex, gomme, effaceur
  • Latte, équerre, compas
  • Colle, paire de ciseaux
  • Cahiers, blocs de feuilles, bloc-notes, feuilles de dessin
  • Étiquettes, intercalaires, papier à recouvrir
  • Calculatrice
  • Matériel pour les arts plastiques
  • Perforatrice, agrafeuse, papier collant
  • Fardes à rabats, chemises plastiques
  • Cartables, trousses, sacs de gym
  • Gourdes
  • Nous ne prenons pas de classeurs car nous en avons déjà assez pour répondre à la demande et pas assez de place pour les conserver

Une question ?

Contactez partenariat@arc-en-ciel.be pour toute question ou suggestion.

Écoles solidaires : participez à la récolte de matériel scolaire !

Chaque année, Arc-en-Ciel organise une récolte de matériel scolaire dans les écoles et magasins partenaires. L’objectif ? Offrir à tous les enfants une rentrée sereine !

Ce projet vise à soutenir les institutions et les familles face au coût élevé que représente la rentrée des classes. En effet, Arc-en-Ciel redistribue les fournitures scolaires à des associations des secteurs de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse. Ce sont ainsi plus de 1000 enfants qui reçoivent un cartable bien rempli ! En outre, c’est également l’occasion de sensibiliser les jeunes à la différence et à la solidarité.

Vous êtes enseignant·e ou directeur·rice d’école et souhaitez que votre établissement participe à la récolte de matériel scolaire ? Inscrivez-vous avant le 31 mai 2021 :


Comment participer ?

Au-delà d’une récolte de fournitures de seconde main au sein de la classe, nous vous proposons aussi d’organiser un événement de soutien à cette action : une marche parrainée, un spectacle, une fancy-fair, etc. Les bénéfices seront alors utilisés pour l’achat de fournitures scolaires neuves que nous redistribuerons aux enfants défavorisés.

Une fois que vous avez inscrit votre école, nous vous recontacterons.

Il est également possible de bénéficier d’un atelier pédagogique à destination des jeunes au sein de votre école en nous contactant par email via sensibilisation@arc-en-ciel.be.


Ressources pédagogiques

Vous trouverez ici la liste de matériel contenu dans les packs scolaires que nous redistribuons (726 Ko). Pour info, nous ne prenons pas les classeurs cette année car nous en avons déjà trop.

En outre, nous vous donnons accès à des outils pédagogiques gratuits, téléchargeables ci-dessous :
Livret 6 – 8 ans (11 Mo)
Livret 8 – 10 ans (12 Mo)
Livret 10 – 12 ans (17 Mo)
• un complément au dossier pédagogique – leçons de philosophie et de citoyenneté (3 Mo)

Pour toute question, contactez-nous au 02 675 73 11 ou via sensibilisation@arc-en-ciel.be.

Vous désirez impliquer votre école dans d’autres projets d’Arc-en-Ciel ? Retrouvez toutes les informations à ce sujet dans notre page « École ».

Formation aux premiers secours (BEPS) ces 29 et 30 mai

Et si vous deveniez le premier maillon de la chaîne des secours ? 112, gestion des petits et moyens bobos,… En deux jours, ces gestes n’auront plus de secrets pour vous ! Participez à la la formation pour le Brevet Européen de Premiers Secours (BEPS) en partenariat avec la Croix-Rouge à Bruxelles ces 29 et 30 mai.

Où et quand ?

La formation a lieu au bureau d’Arc-en-Ciel au 41 rue du Bien Faire, 1170 Watermael-Boitsfort). Elle se déroule en journée durant le week-end du 29 et 30 mai.

Prix

45 € pour les non membres
30 € pour les stagiaires en BACV, associations membres et volontaires actifs.

Des questions ? Envie de vous inscrire ?

Prenez contact avec nous en nous écrivant à formation@arc-en-ciel.be ou au 02 675 73 11.

Animer en ligne, tout un programme !

Pour pallier l’annulation des séjours, l’équipe d’animateurs volontaires et moi-même avons eu l’idée de garder le lien avec les jeunes de nos associations membres et d’offrir des loisirs autrement en mettant sur pied des animations online. Voici les apprentissages que nous avons tirés de cette belle expérience !

Toute l’équipe d’animation réunie en visio-conférence a d’abord réfléchi sur les possibilités en regard des connaissances informatiques de chacun ainsi que des envies. La motivation des troupes fut rapidement mise à l’épreuve. En effet, certains volontaires étaient réfractaires au fait d’animer derrière un ordinateur et, surtout, nous étions peu nombreux à maitriser les applications logicielles de vidéoconférences et leurs options. Il fallait dès lors trouver une façon d’animer qui se rapproche le plus de notre fonctionnement habituel en présentiel avec un fil rouge, des personnages, une quête fantastique, etc. et se familiariser avec de nouvelles techniques d’interactions virtuelles.

En prospectant parmi les outils disponibles sur la Toile, nous avons opté pour l’application Zoom qui permet des partages d’écran, des changements de décors, l’organisation de salles de réunions séparées, une discussion instantanée par chat et de nombreuses autres fonctionnalités. La plateforme de réunions virtuelles, plutôt intuitive, semblait idéale pour organiser des sessions de jeux interactifs en live à destination de nos associations membres.

Arc-en-Ciel venait justement de s’abonner à la version professionnelle : je disposais ainsi d’un maximum de fonctionnalités dont j’allais faire la promotion à mon équipe d’animateurs après une période de familiarisation.

L’équipe fut rassurée de pouvoir s’appuyer sur une personne qui agirait comme responsable du fonctionnement technique ; en lien avec les fonctionnalités existantes de l’application, nous avons mis sur pieds divers jeux online à destination de jeunes d’âges différents : des jeux à postes, un jeu de défis, une soirée contes et une soirée quiz musical. Les associations inscrites recevaient un lien pour se connecter par e-mail et pouvaient nous rejoindre avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone, avec ou sans caméra et sans s’être abonnées à quoique ce soit.

Pour chaque session online, nous avons organisé un « fake » comme nous l’appelions, c’est-à-dire un entrainement en ligne entre nous pour mettre le doigt sur nos points forts et faibles et réajuster notre approche.

En live, il faut être à l’aise avec l’improvisation car de nombreux problèmes techniques peuvent survenir en direct : une caméra qui dysfonctionne, un sondage qui ne s’ouvre pas comme d’habitude ou simplement l’un d’entre nous qui se trompe. Il faut pouvoir pallier tout cela sans que notre public ne s’en rende compte.

Pour permettre à tous les acteurs de se concentrer au maximum, l’idéal est d’avoir une feuille de route qui reprend les grandes étapes du jeu ainsi que tout son matériel prêt à l’emploi. Parfois c’était vraiment la course, nous n’avions que quelques minutes pour nous changer et réapparaitre déguisés face caméra. C’est une réelle aventure riche en émotions, un super projet collectif qui soude les liens entres les animateurs.

Une nouveauté est apparue durant les congés de Carnaval, en plus d’animations online proposées, nous avons conçu des jeux « clé sur porte » imprimables en noir et blanc et accessibles publiquement depuis notre site internet (des balades ludiques, des grands jeux à installer rapidement dans le jardin ou l’institution, …). Conscients de la fracture digitale et du désir éventuel de faire une pause avec le numérique durant les vacances, nous avons par ce biais pu toucher plus largement nos associations membres pour continuer à leur offrir des loisirs.

Cet article a été originellement publié dans le Pério d’Arc-en-Ciel de février/mars/avril 2021.

Source graphique : Vecteezy.

« En route vers ailleurs » : lancement de la campagne

Le Délégué général aux droits de l’enfant (DGDE) s’est associé à l’ASBL Arc-en-Ciel pour permettre aux enfants, aux jeunes et à leurs accompagnants de partir en excursion.

Dès aujourd’hui, nous organisons un appel aux dons afin de récolter les fonds nécessaires pour mettre à disposition des associations un moyen transport. Nous souhaitons ainsi faciliter la mobilité des structures intéressées et leur permettre, le temps d’une journée (minimum, selon le projet), de se rendre là où les enfants le souhaitent : à la mer, en Ardenne, à la campagne, au musée, …

Un constat : la crise a aggravé les inégalités

Depuis plusieurs jours, les contenus des médias et des réseaux sociaux n’ont pas manqué d’informations liées à l’attitude des Belges confrontés, en même temps, à des mesures de confinement sévères (avec fermeture des écoles et de tous les commerces non essentiels) et une météo particulièrement clémente en ce début de printemps.

Un an après son début, la pandémie de coronavirus a bouleversé toutes nos habitudes, affecté tous nos quotidiens, fragilisé un grand nombre d’entre-nous en brisant des destins, des carrières, des espoirs, en attaquant tous nos droits en général et ceux des enfants en particulier. Mais, c’est un fait, la Covid-19 a aussi aggravé les inégalités
de notre société et impacté plus durement les plus faibles et les précaires
.

Deux faits se sont récemment télescopés sur le fil des actualités que nous faisons défiler du bout des doigts sur nos écrans : la ruée vers les plages de foules remplissant des trains pour le littoral et certains transports scolaires roulant à vide depuis l’obligation de fermer les écoles une semaine avant la date officielle du début du congé de printemps. Deux faits qui n’ont pas manqué de susciter de nombreux commentaires, dont l’immense majorité très négatifs, péjoratifs, allant jusqu’au mépris de classe et à l’injure.

Comme si certains avaient d’autres choix que de saisir l’occasion qui se présente à eux d’enfin utiliser leur rail-pass gratuit avant sa date de péremption, pour bénéficier d’un jour de répit dans un monde confiné où la réalité quotidienne se réduit trop souvent à quatre murs, trop près les uns des autres, abritant une famille entière, sans évasion
possible qu’elle soit sportive, culturelle, sociale ou éducative. Quand on sait que seuls 13% des Belges se rendent à la côte en train (87% en voiture) on comprend que les mesures de restriction d’utilisation de ce transport public touchent toujours les mêmes déjà en difficulté par ailleurs.

Un projet : soutenir l’accès aux loisirs pour tous les enfants

Plutôt que d’alimenter la chronique, le Délégué général a eu l’idée de proposer son aide pratique à des milieux d’accueil et des structures d’hébergement d’enfants moins favorisés. Ces milieux où les enfants, les jeunes, les équipes de travailleurs doivent se contenter du même horizon chaque jour depuis une année. Sans pouvoir relever la tête. Dans l’obligation pour les travailleurs de première ligne de suppléer aux occupations des enfants et des jeunes supprimées pour cause de coronavirus, sans autre gratification particulière que celle du travail bien fait dans des conditions délicates, avec les quarantaines, les malades, l’épuisement, à gérer…

Offrir une sortie, un jour dehors, hors ses murs, hors ses contraintes, hors la répétition de toujours le même. Notre institution s’est associée à l’ASBL Arc-en-Ciel pour faciliter la mobilité des structures intéressées en mettant un transport à leur disposition, une journée, pour une excursion là où les enfants et les jeunes souhaitent se rendre : à la mer – pourquoi en seraient-ils privés, en Ardenne, au musée, à la campagne…

La proposition a été accueillie avec enthousiasme par celles et ceux dont les budgets ne suffisent pas à la planifier seuls, que la gestion du réel réduit à un pragmatisme où même les escapades de 24 heures sont exclues de l’agenda. Ce cadeau, qui peut faire la différence et changer pour de vrai le quotidien de nombreux enfants en Fédération WallonieBruxelles, et des équipes de professionnels qui les accompagnent, le Délégué général et Arc-en-Ciel ne sont pas les seuls à pouvoir le faire.

Pour quelques centaines d’euros, il est possible de réserver un bus pour un jour et de proposer une collation de qualité à des dizaines de jeunes (l’Horeca restant fermé pour l’heure). Afin d’élargir cette proposition au plus grand nombre d’enfants en Wallonie et à Bruxelles, le Délégué général et Arc-en-Ciel ASBL ont décidé d’organiser une grande collecte de fonds dont la totalité des montants recueillis sera utilisée pour leur offrir au moins une journée de vacances hors de leur immuable quotidien. Aucun don n’est dérisoire quand on sait l’impact positif qu’il peut avoir sur un jour de la vie d’un enfant et vous pouvez prendre le temps de décider puisque le projet restera actif jusqu’à la fin des prochaines vacances d’été.

La durée de la pandémie et des mesures de gestion de la crise qui en a découlé et qui nous privent d’une partie de nos libertés, d’une partie de nos loisirs, de nos jeux, des plaisirs de l’existence, représentent une épreuve douloureuse pour certains plus que d’autres. Faisons en sorte de réduire un peu les injustices creusées par le virus en unissant nos forces et nos moyens pour offrir un peu de répit à des enfants et des jeunes qui ont moins de chance que d’autres. Il y a l’équipe de 11 millions que l’on nous a demandé de former pour faire face à la crise. Il n’en faudra pas autant pour faire la différence ici. Nous comptons sur vous.


En pratique : comment participer ?

Vous êtes donateur.rice ? Dès maintenant et jusqu’au 30 juin 2021, il vous suffit de faire un don sur ce lien de crowdfunding. Ne l’oubliez pas, chaque centime compte. N’hésitez pas à relayer et à partager l’information pour nous offrir un maximum de visibilité !

Pour les associations en charge de l’enfance et de la jeunesse désireuses de répondre à l’appel à projet, il vous faudra compléter le formulaire en ligne entre le 3 et le 31 mai 2021.

Personnes de contact

Pour le Délégué général
aux droits de l’enfant
David Lallemand
Conseiller en communication
et responsable des projets
david.lallemand@cfwb.be

Pour Arc-en-Ciel ASBL
Sophie Vanderheyden
Attachée de presse
sophie.vanderheyden@arc-en-ciel.be
0476 03 50 51

Vacances de Pâques : découvrez nos animations !

Les vacances de Pâques commencent dans quelques jours ! Outre la traditionnelle chasse aux œufs, vous vous demandez quelles activités organiser pour vos jeunes ? Arc-en-Ciel est là pour vous !

Nos animations téléchargeables

Téléchargez et imprimez nos activités de Pâques :

Le soleil est de la partie ? Choisissez l’une de nos balades et prenez un grand bol d’air frais tout en vous amusant !

Nos animations en ligne

Mercredi 14/04 – 15h30-17h
Jeu de plateau online pour les 6-8 ans au côté de Mimissiku, un indien de la Patagonie profonde qui est l’invité surprise de la semaine chez Arc-en-Ciel. Il souhaite partager la façon dont se déroule la fête de Pâques dans son village. Venez à la rencontre de ce personnage riche en couleurs pour un moment ludique unique !

Vendredi 16/04 – 19h-20h30
Jeu d’enquête online pour les 9-13 ans. Prenez part à une aventure de grande envergure, au côté du célèbre détective Sherlock Holmes, sous les ordres de Cléopâtre. Ces personnages délirants et d’autres intervenants « surprises » mettront les jeunes à contribution pour les aider à résoudre une passionnante mission au cœur de l’Egypte, au sujet d’œufs en chocolat égarés !

Convaincus ? Les inscriptions se passent ici !
Ce dont vous avez besoin : un ordinateur (ou tablette), une connexion Internet convenable, de quoi écrire et quelques feuilles de brouillon. Nous demandons que les jeunes soient toujours accompagnés par un.e encadrant.e. Psss : et c’est gratuit en plus !

Notre escape game en ligne

Dans cet escape game en ligne accessible ici, nous t’invitons à aider Susie à retrouver le code de son ordinateur !

Voici son message : « Peux-tu m’aider? J’ai besoin d’accéder à mon ordinateur. Malheureusement j’ai perdu le code… aide-moi à résoudre les énigmes qui me permettront de le retrouver ! Voici quelques petites informations qui pourraient t’être utiles :

  • N’hésite pas à prendre une feuille pour noter les indices que tu trouves.
  • Il y a 3 chiffres en haut à droite qui peuvent t’aider, à chaque fois un peu plus.
  • Les flèches bleues à droite te ramènent en arrière.
  • Attention au temps, tu n’as que 30 min, le temps qui reste est indiqué en bas à droite.
  • N’hésite pas à cliquer un peu partout.
  • Si tu le souhaites, utilise internet pour t’aider à trouver les réponses.
  • Si tu joues à distance avec un ami, n’hésite pas à partager ton écran pour jouer ensemble. »

Bon amusement et bonnes vacances de Pâques !